Sécurité des paiements

La sécurité des paiements électroniques est un des sujets les plus abordés dans le secteur. Comme la technologie ne cesse d’évoluer, les entreprises doivent s'assurer que leurs solutions de paiement sont sécuritaires. Les répercussions économiques de la violation de données peuvent être très importantes et entraîner des pertes financières de millions de dollars; la possibilité d’une faillite peut menacer même les grandes entreprises.

Les renseignements confidentiels des titulaires de cartes sont vulnérables, que ces données soient en mouvement ou au repos. Sans stratégie de sécurité à plusieurs niveaux, un commerçant pourrait exposer des renseignements cruciaux sur les clients, et le piratage de cette information pourrait entraîner d’énormes coûts. Quelle que soit la taille de leur entreprise, les commerçants devraient tenir compte des solutions de sécurité pour la protéger.

Sécurité des paiements
  • Chiffrement point à point : Une solution par chiffrement point à point protège les données pendant leur transmission, soit du point d’entrée au terminal du commerçant jusqu’au point où se fait le déchiffrement. Grâce à cette technologie, les données des cartes de crédit sont illisibles jusqu’à ce que le titulaire de la clé de chiffrement les reçoive, ce qui les rend inutiles si un cybercriminel les vole. Une des méthodes utilisées pour mettre en œuvre ce type de chiffrement est l’injection de clé à distance, qui injecte facilement les clés de chiffrement dans le terminal du point de vente. Grâce à cette méthode, il n’est plus nécessaire de déplacer les terminaux de paiement d’emplacements non sécuritaires, ce qui réduit également les temps d'arrêt et les risques de fraude.
  • Segmentation en unités : La segmentation en unités protège les données au repos en les remplaçant par un mot sécuritaire. Ces mots sont conservés dans une « chambre forte ». Comme il faut des clés pour accéder aux renseignements confidentiels s’y trouvant, les données segmentées en mots sont inutiles pour les cybercriminels.